The Prevalence of Alcohol-Impaired Driving in Edmonton, Alberta: 1991 – 2009

Abu Sadat Nurullah

Abstract


This study explores the changes in alcohol-impaired driving among a representative sample of Edmontonians from 1991 to 2009. Based on self-report data from the annual Alberta Surveys of 1991, 1992, 1997, and 2009, this study also traces the shift in the impact of standard demographic factors on alcohol-impaired driving in Edmonton, Alberta. Findings show that self-reported alcohol-impaired driving has decreased substantially over the years (10.6% in 1991, 8.4% in 1992, 7.2% in 1997, and 3.7% in 2009). However, there have been little changes in designated driving. In addition, there have been a shift in age-related impaired driving, i.e., people aged 55-65+ report impaired driving more in 2009 (4.8%) compared to 1991 (2.0%) and 1992 (2.2%); while individuals aged 18-34 and 35-54 report impaired driving less in 2009 (4.8% and 2.6%, respectively) compared to 1991 (12.7% and 13.0%, respectively). Logistic regression analyses indicate that gender is a significant predictor of alcohol-impaired driving in 1991 (OR = 3.29, 95% CI = 1.52–7.16), but not in 2009. However, the interaction between age and gender is not significant. The policy implications of the findings are discussed.

 

Cette étude porte sur les changements dans la conduite affaiblie par l’alcool chez un échantillon représentatif de résidents d’Edmonton entre 1991 et 2009. Fondée sur des déclarations fournies par les automobilistes à l’occasion d’enquêtes annuelles menées en Alberta en 1991, 1992, 1997 et 2009, l’étude décrit aussi des fluctuations dans la portée de facteurs démographiques standard sur la conduite avec facultés affaiblies par l’alcool à Edmonton (Alberta). Les conclusions démontrent une diminution considérable des déclarations de conduite avec facultés affaiblies par l’alcool sur plusieurs années (10,6% en 1991, 8,4% en 1992, 7,2% en 1997, et 3,7% en 2009). Néanmoins, peu de changements ont été observés dans le recours aux conducteurs désignés. En outre, la fréquence de la conduite avec facultés affaiblies a connu des variations dans les différents groupes d’âge. Par exemple, les personnes âgées de 55 ans et plus ont plus souvent déclaré avoir conduit avec des facultés affaiblies en 2009 (4,8%) qu’en 1991 (2,0%) et en 1992 (2,2%), tandis que les personnes âgées de 18 à 34 ans et de 35 à 54 ans ont déclaré moins souvent avoir conduit avec les facultés affaiblies en 2009 (4,8% et 2,6%, respectivement) qu’en 1991 (12,7% et 13,0%, respectivement). Des analyses de régression logistique indiquent que le sexe a été une importante variable explicative de la conduits avec facultés affaiblies en 1991 (OR = 3,29, 95% CI = 1,52–7.16), ce qui n’a pas été le cas en 2009. Malgré cela, l’interaction entre l’âge et le sexe n’est pas significative. L’étude comprend une analyse des répercussions de ses conclusions sur certaines politiques.

 


Keywords


Alcohol-impaired driving; designated driving; gender; Alberta

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.15353/cgjsc-rcessc.v1i1.6

Refbacks

  • There are currently no refbacks.




_________________________________________________________________

Canadian Graduate Journal of Sociology and Criminology (CGJSC)
Revue canadienne des études supérieures en sociologie et criminologie (RCESSC)

ISSN: 1927-9825